Trans Kabar

BOOKER : julie[at]azimuthprod.com

NATIONALITÉ : Île de la Réunion / France

SITE INTERNET : https://www.ciediscobole.com/trans-kabar

     
    Nouvel Album « Mazine La Mor» disponible (Modulor) le 27 août 2021 !

    En concert à Paris à Petit Bain le 21 octobre 2021

    Musique hybride, métisse, née à Paris de la rencontre entre le maloya réunionnais traditionnel et les instruments du rock et du jazz. Moins qu’un concept, une alchimie fusionnelle entre quatre musiciens (Jean-Didier Hoareau au chant, Stéphane Hoareau à la guitare, Théo Girard à la contrebasse et Ianik Tallet à la batterie) naturellement curieux, avides d’aventures et libres de fantasmer une nouvelle façon d’approcher la musique traditionnelle. Maligasé était un album de transe ternaire et de danse électrique, un pied (nu) sur la terre de la Réunion et l’autre écrasant une pédale d’effets. Ce second album, Mazine la mor, a été enregistré quelques mois seulement après la sortie du premier. Il reflète la croissance d’un groupe forgé et épanoui sur scène, ou jamais loin de la scène. Trans Kabar sait jouer et transfigurer des reprises, mais qui pourrait jouer des reprises de Trans Kabar ? Ce groupe a du style, qui explose sur Mazine la mor. Les guitares électriques mordantes venues du rock noise et passées par les motifs d’Afrique de l’Ouest, la contrebasse et la batterie formées au free-jazz et qui finissent par ne faire qu’un instrument, les quatre musiciens qui chantent en chœur, l’ensemble comme un mur du son végétalisé, où prolifèrent et s’emmêlent les racines, les branches, les fleurs, les épines et les fruits. C’est dense, puissant, chamanique et volcanique. Carré comme du math-rock, sentimental comme l’écho sur une guitare et rebelle comme la mauvaise herbe du maloya – mais qui a décrété qu’elle était mauvaise ? Cette musique est à la fois du maloya, du rock et du free-jazz, mais aussi plus que la somme des trois. C’est l’expression d’un groupe pris en flagrant délit de marronnage musical, ivre de liberté.
    Trans Kabar works on an electric approach of the mystical rites of Reunion Island to develop a music of “trans maloya”. They are inspired by the Servis Kabaré, a festive ritual of slaves rites to communion with the ancestors through music, songs and dances. Frequently rejected, forbidden, almost forgotten this rite survived in hiding, Trans Kabar brings it up to date with Jean-Didier Hoareau as master of ceremonies.

     

     

    Date

    Artiste(s)

    Lieu

    Billetterie

    05/10/2021
    Trans Kabar
    Fontenay sous Bois (94) Musique au Comptoir
    07/10/2021
    Trans Kabar
    Allonnes (72) Excelsior
    21/10/2021
    Trans Kabar
    Paris (75) Petit Bain
    19/11/2021
    Trans Kabar
    Ibos-Tarbes (55) Le Parvis
    26/11/2021
    Trans Kabar
    Massy (91) Paul B
    07/12/2021
    Trans Kabar
    Elancourt (78) Le Prisme
    11/12/2021
    Trans Kabar
    Treffiagat (29) Une Oreille sur le Monde
    15/01/2022
    Trans Kabar
    Kremlin Bicêtre (94) Espace André Malraux