Den Sorte Skole

BOOKER : leo[at]azimuthprod.com

NATIONALITÉ : Danemark

SITE INTERNET : www.densorteskole.net/

 

Avec Den Sorte Skole, duo danois de musique électronique, il n’y a ni format ni frontière, mais une vraie relecture de l’histoire de la musique à travers le temps et l’espace. Armés de leurs platines, leurs sampleurs, et leurs machines, ils vous emmènent dans une sombre épopée qui traverse tous les paysages musicaux : chants traditionnels marocains ou pygmées, hymnes indiens, reggae himalayen, en passant par l’avant garde techno indus française ou la musique électronique allemande. Den Sorte Skole parvient à créer de magnifiques paysages sonores autant que de puissantes rythmiques, avec tout ce qu’on peut trouver entre les deux! Si on devait les décrire en se référant à d’autres artistes, on pourrait dire qu’ils sonnent comme un croisement entre Modeselektor, The Gaslamp Killer, Brian Eno et Ananda Shankar. Cette tension entre les extrêmes, entre des basses violentes et de profondes nappes, se traduit élégamment en concert, ou avec leur nouvel album « Indians & Cowboys » ; comme à son habitude, Den Sorte Skole emmène le public dans un voyage initiatique, sombre et enivrant, soutenu par un impressionnant dispositif visuel conçu par Dark Matters (collectifs danois d’artistes numériques).
Avec Den Sorte Skole, duo danois de musique électronique, il n’y a ni format ni frontière, mais une vraie relecture de l’histoire de la musique à travers le temps et l’espace. Armés de leurs platines, leurs sampleurs, et leurs machines, ils vous emmènent dans une sombre épopée qui traverse tous les paysages musicaux : chants traditionnels marocains ou pygmées, hymnes indiens, reggae himalayen, en passant par l’avant garde techno indus française ou la musique électronique allemande. Den Sorte Skole parvient à créer de magnifiques paysages sonores autant que de puissantes rythmiques, avec tout ce qu’on peut trouver entre les deux! Si on devait les décrire en se référant à d’autres artistes, on pourrait dire qu’ils sonnent comme un croisement entre Modeselektor, The Gaslamp Killer, Brian Eno et Ananda Shankar. Cette tension entre les extrêmes, entre des basses violentes et de profondes nappes, se traduit élégamment en concert, ou avec leur nouvel album « Indians & Cowboys » ; comme à son habitude, Den Sorte Skole emmène le public dans un voyage initiatique, sombre et enivrant, soutenu par un impressionnant dispositif visuel conçu par Dark Matters (collectifs danois d’artistes numériques).